Ma ville

Attention aux chenilles processionnaires

Dès le printemps, les chenilles processionnaires, qui ont tissé leur nid de soie pendant l’hiver dans les pins ou plus rarement dans les cèdres, sortent de leur cocon. C’est donc actuellement (mars-avril) qu’elles peuvent représenter un danger, tant pour l’homme que pour vos animaux domestiques, lorsqu’elles descendent des arbres pour aller s’enterrer.
Elles projettent dans l’air de minuscules poils très urticants, qui peuvent chez certaines personnes provoquer des réactions graves : allergies pulmonaires, irritation de la peau et des yeux. Elles peuvent causer de graves blessures aux chiens et chats qui entreraient en contact avec les chenilles.

Il est vivement conseillé de détruire les nids avant la sortie des chenilles (lire ci-dessous). Si c’est trop tard, surtout n’approchez pas les chenilles et attendez qu’elles rentrent sous terre. Restez prudent par la suite, car les poils seuls continuent à être urticants et peuvent être projetés par le vent ou lors d’une tonte de la pelouse.

Les moyens de lutte

Pour éviter tout danger, il est conseillé de confier la lutte contre les chenilles processionnaires à une entreprise spécialisée. Différentes méthodes de lutte sont utilisées :

- Echenillage : Il s’agit au moyen d’un échenilloir de supprimer les nids puis de les brûler.

- Piégeage : Il s’agit d’installer un piège « en collerette » autour du tronc de l’arbre, les chenilles au moment où elles descendent de l’arbre se retrouvent ainsi piégées.

- Piège à phéromone (odeur de synthèse que libère le papillon femelle), en prévention. Suspendu dans les pins, le piège attire de fin juin à mi-septembre les papillons mâles.

Mairie d’Écully – 1 place de la Libération – CS 80 212 - 69 134 Écully Cedex - Tél : 04 72 18 10 00 - Mentions légales - Contact - Accessibilité - Plan du site