Ma ville

En savoir plus sur la tribologie et la table Claudienne

Grâce à un partenariat avec l’Ecole Centrale, les Écullois ont pu découvrir les secrets de la tribologie et de la table Claudienne grâce à une exposition, une conférence et des ateliers pour enfants, tout au long du mois de novembre à la Médiathèque.
Roberto Vargiolu, chercheur en tribologie à l’Ecole Centrale de Lyon est venu expliquer, jeudi 19 novembre à la Médiathèque, quels étaient les champs d’études de cette science du frottement, de l’usure et dons des surfaces. Industrie automobile, aérospatiale mais aussi agroalimentaire, cosmétique ou habillement, les domaines sont très variés. Il a ensuite expliqué les apports de ses recherches à l’archéologie. "A partir de l’analyse des traces d’usure, on peut remonter à la fonction de l’objet et identifier les techniques de fabrication et les modes d’utilisation" a ainsi précisé Roberto Vargiolu.

Il a ensuite détaillé le travail mené avec le Musée gallo-romain de Fourvière pour percer les secrets de la Table Claudienne.


Hugues Savay-Guerraz, son conservateur a rappelé l’histoire de cette plaque de bronze réalisée il y a 2000 ans, sur laquelle figure un discours de l’empereur Claude, oncle de Caligula et né à Lyon "Cet objet imposant d’1m93 de large sur 1,39 de haut est un peu notre Joconde ! Il a été découvert en 1528 sur les pentes de la Croix-Rousse, et son texte est historiquement important mais son lettrage quasi parfait et sa technique de fabrication est restée longtemps une énigme" a précisé le conservateur.

Un véritable travail d’enquête grâce à la tribologie

Sans méthodes invasives, Roberto Vargiolu et son équipe ont étudié la forme des lettres au micron près, la composition du bronze, réalisé un moulage des empreintes pour en analyser la surface, la profondeur. Après avoir écarté l’hypothèse de la gravure, les chercheurs ont travaillé avec un fondeur artisanal de bronze. Ils se sont alors orientés vers la technique de fonte à la cire perdue avec une retouche mécanique des lettres a posteriori.
La grande qualité de ces scientifiques, a été, après ces découvertes, d’en diffuser les résultats auprès du grand public. Pour faire passer un message pédagogique, dans le domaine de l’histoire comme de la science, Roberto Vargiolu et le Musée gallo-romain ont eu l’idée de réaliser une bande dessinée destinée aux enfants à partir de 8 ans "Sophie et les secrets de la Table claudienne" et de proposer des ateliers où le bronze est remplacé par du chocolat.

Les enfants découvrent l’archéologie grâce au chocolat !


Sur 3 ateliers proposés le samedi 21 novembre, une trentaine d’enfants conduits par Roberto Vargiolu de l’Ecole Centrale, Jocelyne Soubrier du Musée Gallo-Romain de Fourvière , Corentin (Chocolatier Bruno Saladino)…et toute l’équipe de la Médiathèque, ont eu la chance de pouvoir réaliser un fragment de la Table Claudienne en chocolat !

Dans une très bonne ambiance, studieuse, concentrée et joyeuse, grâce à la compétence et la grande disponibilité des intervenants, chacun a pu graver sa tablette de cire d’abeille, réaliser un moule en silicone, avant de couler du chocolat dedans...
Parents et enfants étaient ravis, ainsi que les nombreux lecteurs curieux de ce qui se passait …






Peut-être des vocations de tribologues…d’archéologues…ou de chocolatiers sont elles nées grâce à cette belle expérience !
Mairie d’Écully – 1 place de la Libération – CS 80 212 - 69 134 Écully Cedex - Tél : 04 72 18 10 00 - Mentions légales - Contact - Accessibilité - Plan du site