Quand les musiques dialoguent...

Oud et luth, ou quand la musique renaissance rencontre la musique orientale... C’est un concert original que proposait la Ville en partenariat avec l’association Écully musical, vendredi 2 février à la salle Polyvalente des Sources.
Une rencontre surprenante qui a très vite remporté l’adhésion des quelque 120 personnes présentes.
Après quelques morceaux renaissance interprétés au luth, viole de gambe et flûte, par l’ensemble Alceste, les musiciens ont été rejoints par l’ensemble Nouiba, spéciailste de la musique arabo-andalouse et tous ont dialogué par delà les époques et les frontières... Une preuve s’il en est que la musique est universelle et peut se partager et participer au bien vivre ensemble.
Ce concert fut également l’occasion pour le public d’avoir un aperçu de différents styles de musique arabo-andalouse, depuis celle codifiée au VIIIe siècle jusqu’à des variantes plus populaires développées à partir du XVe siècle comme le Melhoune au Maroc ou le Chaabi en Algérie. Un voyage composés de chants d’amour mélancoliques mais aussi festifs...
Quand les deux ensembles et les musiques dialoguent : Aurélie Tissot au Qanun (cithare sur table), Valentin Bruchon à la flûte, Nacer Hamzaoui à l’Oud, Morgan Marquié au luth, Siham Gaton au chant, Maximin Catineau à la viole de gambe et Mohamed M’sahel à la derbouka.

Pour faire la transition entre les deux styles de musique, le public a été invité à entrer dans la danse et à participer à un "branle" qui s’est progressivement teinté de sonorités orientales.

Cette soirée de partage s’est terminée par la dégustation de pâtisseries orientales proposées par des bénévoles du Centre social.
Mairie d’Écully – 1 place de la Libération – CS 80 212 - 69 134 Écully Cedex - Tél : 04 72 18 10 00 - Mentions légales - Contact - Accessibilité - Plan du site